Anatole Levilain-Clement

Cinephile fou depuis le berceau, doux excentrique un poil tare et createur sans limite. A 17 ans, il voit deja grand - peut-etre meme un peu trop - et se reve faiseur d'images, chose qu'il atteindra coute que coute - a moins qu'il ne soit retrouve, capture et interne avant. Un jour en effet, quelqu'un a eu le malheur de le sortir de son enclos : cette personne est actuellement portee disparue et l'energumene court toujours...

Ce blog fait office de temoignage, histoire de laisser une trace de son passage. Mais rassurez-vous, il ne parle jamais de lui a la troisieme personne, il n'est pas Alain Delon.
Double-featureJust try to hide the half of this pic with your hand and see how schizophrenic a person can be. We’re all torn apart.

Double-feature
Just try to hide the half of this pic with your hand and see how schizophrenic a person can be. We’re all torn apart.

Une petite pause dans la réalisation de Titles Pun #3 m’a permis de revenir sur un projet de l’an dernier laissé en suspend… Du coup cette fois-ci, le premier “épisode” de ce nouveau concept est pour très bientôt ! Mais on garde encore un peu la surprise… 

Hop ! Voilà mon premier Curriculum Vitae. Je n’ai malheureusement pas pu caler mes centres d’intérêt (cinéma, littérature, art, informatique) et activités (théâtre, audiovisuel, informatique), la photo est peut-être un peu too much, et le dossier pas assez synthétique, mais je poste tout de même ce CV pour que vous ayez une vue globale de mes aptitudes et de mon cursus.
Je ne suis encore qu’en Première L, je n’ai donc pas vu l’utilité de mettre la case “formation”.

Hop ! Voilà mon premier Curriculum Vitae. Je n’ai malheureusement pas pu caler mes centres d’intérêt (cinéma, littérature, art, informatique) et activités (théâtre, audiovisuel, informatique), la photo est peut-être un peu too much, et le dossier pas assez synthétique, mais je poste tout de même ce CV pour que vous ayez une vue globale de mes aptitudes et de mon cursus.

Je ne suis encore qu’en Première L, je n’ai donc pas vu l’utilité de mettre la case “formation”.

L’autre jour, intrigué depuis un bon moment par cette nouvelle mode au format très court nommée “Vine”, je me suis une première fois essayé à la chose, mais avec une approche à la fois musicale et image-par-image. Ça a donné toutes sortes de choses, certaines intéressantes, d’autres totalement brouillonnes. Au final, je n’en ai publié que très peu, encore moyennement satisfait du résultat.

Cet après-midi, en montrant mes nombreuses “productions” à mes amis, j’ai eu l’idée spontanée de faire un Vine du même genre, mais à plusieurs. Du coup, je trouve le résultat plutôt cool et je pense continuer à creuser un peu car la musicalité - même si ça n’est pour l’instant qu’une ébauche - me plaît.

Peut-être une vidéo medley prochainement ? En attendant, abonnez-vous donc !

Ça faisait un bon bout de temps que l’idée me trottait dans la tête : voilà un petit hommage au cinéma de Michel Ocelot, que j’affectionne tout particulièrement.Ce dessin ne faisant office que d’essai, il est possible que mon travail aboutisse sur quelque chose de plus fouillé - j’ai déjà le scénario en tête…

Ça faisait un bon bout de temps que l’idée me trottait dans la tête : voilà un petit hommage au cinéma de Michel Ocelot, que j’affectionne tout particulièrement.

Ce dessin ne faisant office que d’essai, il est possible que mon travail aboutisse sur quelque chose de plus fouillé - j’ai déjà le scénario en tête…

Cela fait maintenant un mois que j’ai conçu le second générique du youtubeur TheVinzVincent !

Apparemment, le prochain me sera demandé assez vite. En attendant, n’hésitez pas à aller faire un tour sur sa chaîne…

Oups ! J’avais complètement oublié de poster un billet à propos de la sortie du deuxième épisode de Titles Pun, le 13 mars dernier… L’erreur est réparée !

J’espère que vous constaterez une certaine évolution, autant dans les graphismes que dans l’exploitation des idées. En tous cas je croise les doigts quant à votre appréciation, vu le temps que j’y ai consacré…

Demain c’est le grand jour !

Rendez-vous à 18 heures avec un invité de taille…

Voilà enfin le court-métrage que j’ai réalisé en seulement 3 jours pour le concours “Man vs Wild”, organisé par l’Atelier de Sèvres.

Réalisation/dessin/couleur/animation/montage/voix : Anatole Levilain-Clément
Musique :
Drop That Cow! (“Oase”), Kevin MacLeod (“Tchaïkovski’s Casse-Noisette - Overture”)
Son :
Anatole Levilain-Clément, Universal Soundbank

N’hésitez pas à voter et/ou commenter, ça peut toujours faire la différence…

En attendant la publication sur vimeo de mon premier “vrai” court-métrage animé, intitulé “L’homme qui ne voulait pas travailler” et fait en seulement trois jours pour le festival “Man vs Wild” de l’Atelier de Sèvres, je vous livre en avant-goût quelques images…

C’est la première et la dernière fois que je me lance un pari si périlleux…